Le Maine: un État en reprise économique

Profondément affectée par la crise de 2008, l’économie du Maine reprend de la vigueur depuis quelques mois alors qu’on assiste à une croissance des activités commerciales. Plusieurs facteurs font de cet État un endroit intéressant où créer, délocaliser ou faire croître une entreprise internationale dont l’accès de la main d’œuvre qualifiée à faible coût, ses ressources naturelles et son engagement envers la R. et D. et l’innovation. La valeur du commerce de produits entre le Canada et le Maine atteint 3,6 milliards $ annuellement24.

Sciences de la vie

Plus important marché de soins de santé au monde, les États-Unis sont la première destination des exportations et des investissements des entreprises canadiennes du secteur des sciences de la vie. Plusieurs facteurs expliquent cette réalité. La forte présence de capitaux et une remarquable capacité de commercialisation de la R. et D. comptent parmi ceux-ci.

Pour les entreprises québécoises et canadiennes, les occasions de partenariats locaux sont particulièrement intéressantes dans les domaines des biotechnologies, pharmaceutiques et des appareils médicaux.

L’État du Maine constitue un environnement favorable à la création de coentreprises, au développement de collaborations en recherche, à l’expansion et à la vente dans le domaine des sciences de la vie. L’industrie des sciences de la vie y regroupe en effet six laboratoires de recherche et plus de 220 entreprises et organisations de biotechnologie et de produits médicaux, dont les activités sont réparties tout au long de la chaîne de valeur, de la recherche à la fabrication et à la commercialisation. Ces entreprises emploient plus de 130 000 travailleurs qualifiés dont la spécialisation porte sur la recherche, les essais et le travail de laboratoire médical34. L’État n’est par ailleurs situé qu’à deux heures environ des universités et centres de recherche de renommée mondiale de la région de Boston.

 

Entreprises du secteur établies dans l’État du Maine

Les entreprises suivantes apparaissent comme étant parmi les plus dynamiques :

  • IDEXX Laboratories
  • Mölnlycke Health Care
  • Maine Manufacturing GVS

L’entreprise biotechnologique québécoise Premier Tech Biotechnologies est présente dans l’État du Maine.

 

Organisations

Bigelow Laboratory
Établi à East Boothbay, ce laboratoire de plus de 60 000 pieds carrés concentre ses recherches sur les biotechnologies et les changements climatiques et leurs liens avec les océans.

Biomedical Engineering Alliance and Consortium (BEACON)
Organisation sans but lucratif regroupant des établissements d’enseignement supérieur, des institutions médicales et des entreprises voués au développement et à la commercialisation de nouvelles technologies médicales.

Bioscience Association of Maine
Association qui apporte son appui aux entreprises pour les aider à trouver les bons partenaires commerciaux selon leur domaine de spécialisation.

Brunswick Landing : Centre d’innovation du Maine
Site progressif et innovateur situé sur le campus de l’ancienne base aéronavale Brunswick (NASB). L’incubateur appuiera les grappes d’entreprises dans les domaines de l’aérospatial et de l’aviation, des matériaux composites et de pointe, de la biotechnologie et la technologie biomédicale, de l’énergie renouvelable et des technologies des services d’information.

Gulf of Maine Research Institute
Cet institut met l’accent sur le développement de recherches en lien avec les ressources de la mer.

Jacskon Laboratory
Disposant d’importantes ressources matérielles et attirant des chercheurs du monde entier, ce laboratoire concentre ses recherches sur le domaine génétique.

Maine Technology Institute
Organisation sans but lucratif, cet institut offre aux entreprises développant de nouveaux produits une aide au démarrage d’entreprises et à la commercialisation sous la forme de prêts et d’investissements directs.

Mount Desert Island Biological Laboratory
Ce laboratoire se veut une institution de recherche de catégorie mondiale dans le domaine biologique et biotechnologique, avec un accent sur le développement de solutions durables sur le plan environnemental.

Portland Technology Park
La région de Portland est la plaque tournante de l’industrie des sciences de la vie du Maine ; elle bénéficie de la plus importante concentration d’entreprises et d’établissements de ce secteur de l’État du Maine. Plusieurs organisations telles que IDEXX Laboratories, Envirologix, Maine Standards, Bio-Rad Laboratories, ImmuCell, le Maine Medical Center Research Institute, la Foundation for Blood Research, l’institut de recherche Gulf of Maine, le Collège de pharmacie de l’Université de la Nouvelle-Angleterre et le Collège de médecine dentaire.

 

Renseignements additionnels

  • Le Maine International Trade Center a développé le Maine Life Sciences Guide compilant une foule de renseignements sur l’État du Maine et le secteur des sciences de la vie.

Informations pratiques pour faire affaire dans cet état

Renseignements fiscaux

Renseignements fiscaux

Retrouvez ici l’ensemble des données vous permettant d’évaluer l’attrait et les exigences fiscales de cet État.

En savoir plus

Marchés publics

Marchés publics

Informez-vous sur les exigences à respecter pour pouvoir faire affaire avec les institutions publiques de cet État.

En savoir plus

Financement

Financement

Renseignez-vous sur les différents programmes de financement visant à soutenir les entreprises ayant des activités sur le territoire de cet État.

En savoir plus

Contacts et liens utiles

Contacts et liens utiles

Consultez les sources d’information et explorez les sites Web d’organisations pouvant vous aider dans votre développement de marché dans cet État.

En savoir plus

Vous êtes dans le secteur

Sciences de la vie dans Maine

Choisir un autre secteur d’activité

Voici quelques corridors à explorer dans votre secteur d'activité

En bref

  • Capitale : Augusta
  • Gouverneur : Paul LePage
  • Population : 1,3 million d'habitants (2014)
  • PIB : 60 milliards $ US (2017)
  • Principales villes : Portland, Lewiston, Bangor
  • Emplois : 38 500 emplois dépendent des échanges commerciaux avec le Canada